9/26/2006

Urggg la fatigue


Dans un ultime effort de ne pas m'endormir avant 9 pm heure de Paris, je vous écris ces quelques lignes.

ehhh trop tard j'ai pas tuffé et je me suis endormis :) Yé maintenant 5:41 am et je poursuis-la ou j'en étais....

Donc le vole a été très sympathique comme d'habitude. C'est à dire genoux qui assure l'intégrité structurelle de l'appareil, des voisins tout aussi chiant. Cette fois c'est le stéréotype du vieux couple grincheux français qui était à côté. Au menu: Chialage Chialage Chialage servi avec une odeur de pti vieux suri. Mais bon il a finalement fini par dormir avec un obnoxious ronflement en prenant bien soin de dépassé les frontières ouest de l'accoudoir pour envahir mon territoire. Comme j'avais pas trop envie de m'obstiner j'ai déménagé mes frontières vers l'est qui donne sur l'allé ou j'ai subis chaque foutu passage des hôtesses de l'air qui son trop large sur transat pour pas accroché tout ce qui vit au dessus de l'accoudoir qui donne sur l'allée. En fait, j'ai remarqué que c'est comme ça sur transat, après deux vols sur eux j'ai découvert que si tu es assis sur le bord de l'allé, t'es assuré de se faire rentré dedans par les hôtesses. On dirais qu'elle se sont tanné de faire attention au monde assis et aime mieux tasser le monde à coup de cuisse que de se faire chier a marché en "Staffant" . Mais bon la plus agréable surprise de se vol sont les 154$ "over charge" parce que ça l'air que mes valises étaient plus pesante que leur médiocre 20Kg. Comme j'ai pas payé le billet, j'aurais quand même aimé voir la différence entre le billet "Club" et celui "Sous-Merde"

Parce que voyé vous sur transat y'a le "club", en fait sur air transat le "club" c'est les services standard sur les autres lignes. C'est à dire : Des sièges normaux, Des lunch ou t'a pas à payer 5 euros pour du vino, Une file d'attente raisonnable. Une toilette accessible. Bref, tout ce qui fait qu'un vole n’est pas chiant... Pour être sur que le "Club" et les "Sous-merde" se rencontre pas un insignifiant petit rideau semblable à ceux des machines à photo sépare les sièges du "Club" au autres. En fait, je crois qu'il y'a aussi un autre set de rideaux pour la classe affaires, mais bon. En plus y'on trois toiellettes réservées, deux à l'avant qu'ils partagent avec avec les Über classes affaire. Et la troisième se situe de l'autre côté du pti rideaux avec les barbares. Le plus marrant c'est le message qui nous avertie que nous "Sous-merde" avons pas le droit d'aller dans leurs toilettes. Non nous les 300 passagers de caste inférieure ont se partage les deux toilettes du fond de l'avion et les 20 autres clients se partage les trois autres toilettes... Bel équilibre...

Aucun commentaire: